TOURNAGE À L'I.M.A

March 28, 2017

Avant propos: 

 

Baetis a été choisie afin de réaliser deux films sur la restauration des moucharabiehs de l’Institut du Monde Arabe, à Paris. 

Dans ce petit journal de bord, nous vous racontons la journée du 28 Mars 2017, lors du second tournage. 

 

 

 

6h du matin, la voiture chargée à bloc, nous partons pour Paris. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous rendons dans le 12ème arrondissement, au sein du cabinet d’Architecture Studios.

L’intérieur est spacieux, blanc et lumineux, il y a un arbre géant qui s’étend sur toute la hauteur  de la pièce ! 

 

 

 

 

 

 

On prépare tout le matériel nécessaire à l’interview; lumières, micros et caméras.

 

Marine a installé le GH4 sur notre slider motorisé, Bruno prend le GH5 que nous venons juste d’acquérir et Alain, en plus de poser les questions, filme avec la FS5. Le tout, en 4K

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois tout le monde prêt, Martin Robain, fondateur d’Architecture Studios, nous raconte qu’en 1981, lui, son équipe et Jean Nouvel participent à un concours pour la conception de l’Institut du Monde Arabe

Le temps passe, et la nouvelle sort… C’est leur projet, parmi tant d’autres qui est choisi ! 

Plus tard, Jack Lang nous dira que c’est CE projet là qui leur a « tapé dans l’oeil ». Pourquoi ? Grâce aux moucharabiehs, symbole traditionnel du monde arabe. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’origine en bois,  ce dispositif  avait différentes fonctions, comme filtrer l’air et la lumière, décorer les façades mais aussi voir sans être vu. 

 

Architecture Studios, reprend le concept du moucharabieh en y ajoutant quelques nouveautés: sa matière en aluminum, ses formes géométriques rondes, et ses diaphragmes s’ouvrant et se fermant en fonction de la lumière ( un peu comme le fait la pupille de l’oeil ou un appareil photo ).

C’est donc à la fois ancré dans la culture arabe et tourné vers la modernité qu’a été pensé l’IMA. 

 

 

 

 

 

 

L’Interview finie, Martin Robain nous emmène un étage plus bas, là où est entreposé la première maquette de l’IMA et où l’on trouve les plans de construction du bâtiment. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un bon repas, nous filons à l’IMA nous insataller dans le fumoir au huitième et dernier étage. 

On a l’impression de dominer tout Paris de la haut ! On voit Notre Dame, le Sacré Coeur, la Seine et au loin la Tour Eiffel

 

 

 

 

 

 

 

15h30, Jack Lang, président de l’IMA arrive pour son interview. Il nous raconte son coup de coeur pour ce cabinet de jeunes architectes à l’époque peu connu, son choix de l’emplacement: en plein coeur de Paris et sa volonté de faire restaurer les moucharabiehs depuis son arrivée à la tête de l’institut en 2013

 

 

 

 

Nous finissons la journée sur le toit de l'IMA, en admirant la vue depuis la terrasse. 

Les prochains tournages se dérouleront en mai. Nous suivrons en direct la restauration des moucharabiehs de l'IMA par l'entreprise Baudin Chateauneuf.

 

 

A très vite, 

L'équipe BAETIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload